Stocker le sel

Prévoir un stock de sécurité

sel_gemme

Pouvoir disposer de sel en quantité suffisante pour faire face aux conditions climatiques les plus rigoureuses demande une gestion très précise de son stock.
Une règle couramment admise dit qu’il est prudent de disposer d’un stock en début de campagne hivernale correspondant aux deux tiers environ de la consommation d’un hiver moyen.
L’expérience montre que cette quantité peut-être consommée en quelques jours de période particulièrement intense.
Ainsi, si j’ai une consommation annuelle en moyenne de 100 tonnes, j’ai besoin d’un stock de 66 tonnes en début d’hiver.

sel_mer

Lors d’un épisode hivernal tant soit peu intense, la demande globale de réapprovisionnement au niveau d’une grande partie de la France, voire de la France entière comme cela a été le cas lors de l’hiver 2010/2011, peut devenir tout à fait considérable : il est donc impensable de pouvoir livrer de telles quantités sous 48 heures.
On comprend de ce fait l’importance que revêt la constitution d’un stock permettant de passer 5 jours de consommation de pointe. De plus, en passant commande dès l’été, les services concernés bénéficieront des meilleures conditions.
Pour en savoir plus sur le stockage du sel, demandez notre plaquette (gratuite) « avec le sel, je tiens la route ».